"Tuk Tuk" Thai


Gabriele me rejoint le samedi 22 avril a Bangkok.
Quelle joie de se retrouver, deja un mois (un long mois) depuis la Birmanie ... ! Mais on ne se connait pour ainsi dire pas alors j'espere qu'on va bien s'entendre ... Au programme : Kho Tao puis la Malaisie. En attendant nous passons une journee sympa dans la capitale frenetique : diner au bord du fleuve avec mes potes suisses Klemens et Brigitte, bateau taxis, metro aerien, et meme un petit cine a la clef. La vie est belle.

Le lendemain, je laisse mon gros sac a dos en consigne a l'hotel et nous voici embarques dans le bus de nuit qui va nous emmener jusqu'a Kho Tao, une ile du sud de la Thailande (parfait pour un couple mais je n'y serai jamais allee toute seule). Le bus est super confortable mais le chauffeur conduit comme un dingue, du coup je n'ai pas vraiment ferme l'oeil ! On est arrive avec 3 heures d'avance sur l'horaire, c'est pour vous dire... Resultat, a 2h30 du matin nous sommes arrives au port, mais notre bateau ne part pas avant 7h , on a donc finit notre nuit a dormir par terre dans la salle d'attente ! Inconfortable mais quand on a sommeil ...

Le trajet pour aller jusqu'aux iles est deja en soi, un vrai plaisir : 3 heures de bateau sur une eau cristalline. En arrivant, nous filons directement au sud de l'ile, une adresse que nous ont donnes Klemens et Brigitte. Pas de commerces, pas d'ecoles de plongees ni de discotheques, on est a 20mn de marche du centre et c'est super tranquille. Un bungalow qui donne sur la mer, un bon petit resto, que demande le peuple ?

Elle est bonne, vous venez ?

On apprend en arrivant que ce soir il y a une fete dans un bar perche tout en haut de la colline, super ! Ca fait longtemps que j'ai pas fait une grosse bringue.

Coucher de soleil les pieds dans l'eau, on a connu plus stresses que nous :-)


Pour cette premiere soiree au paradis, nous avons fait honneur a la bonne bouteille de vin ramenee par Gabriele, ca fait longtemps que j'ai pas deguste un bon nectar, c'est bien agreable ! Face a la mer, avec 2 bons vivants comme nous, la bouteille ne fait pas un pli ! Puis, on file vers cette fiesta haut perchee. Le bar s'appelle le "Sky Bar" (bar du ciel en anglais) et ce n'est pas pour rien : ca grimpe ca grimpe, heureusement qu'on a pris la lampe torche car il n'y a pas de lumiere ! Arrives la-haut, bonne ambiance : le patron fete son anniversaire, buffet gratuit, bonne musique et clients sympas. Je sympathise d'emblee avec Charlotte, une francaise qui se promene avec un seau remplit de pailles et un contenu de couleur sombre. Je m'enquiert du contenu : "c'est le bucket" me dit-elle (le seau, en anglais) : Whisky, coca cola et Red Bull. Pour ceux qui ne connaissent pas le Red Bull, c'est une boisson energisante qui, je crois, est interdite a la vente en France.

Les petards tournent dans tout les sens et, vu que je ne fume pas, je peux au moins gouter a ce truc. Ca a l'air franchement meilleur que la biere ... Gabriele me previent : "fait gaffe, la derniere fois que j'ai goute a ce truc je n'ai pas reussi a rentrer dans ma Guest House..." . Je goute, c'est bon, ca ressemble a du whisky-coca en un peu plus sucre c'est tout. Comme en general j'essaie d'eviter de melanger les alcools pour ne pas etre malade, c'est decide : je fais la soiree a la Bucket ! Entre temps, je fais connaissance avec Sylvain et Julia, un couple de francais super sympas et qui constituent avec Charlotte et moi, le gang des Buckets.

Degustation du "bucket " :

Je suis en super forme et bien partie pour la nuit... 2eme bucket tranquille ,ca met la peche ce truc ! - 3eme bucket toujours OK, quoique pas pour tout le monde ... , 4eme bucket on commence a etre sacrement allumes, on danse comme des furieux, il y a une super ambiance mais certains commencent a rentrer, c'est au 5eme bucket vers 4 h du matin que je suis partie en live, c'est bien simple je ne me souviens plus de rien ! On a fait la fermeture et heureusement que Gabriele etait la pour m'aider a rentrer sinon j'aurai dormi sur place. Le retour fut epique : redescendre toutes ces pu****s de marches en pierre a la lumiere de la lampe torche, moi morte de rire et pas du tout fatiguee a cause du Red Bull , et Gabriele qui m'empeche de m'ecrouler a chaque marche, elle est belle la jeunesse !! Il semblerait que je me sois tout de meme explose le pied sur une pierre puisqu'en arrivant ma tong est en sang et que Gabriele me fait un pansement avant que j'aille me coucher. Je ne me souviens de rien... Sauf d'avoir bien rigole et franchement passe une de mes meilleure fiesta du voyage !!
Combien de bucket celui-la a votre avis ?

Le lendemain matin, une legere gueule de bois (mais rien en comparaison avec ce qu'on a bu), mais par contre j'ai des pulsations cardiaques de folie, encore ce fameux Red Bull, une vrai saloperie quand meme ... Mon pieds me fait un mal de chien et je realise que je me suis fait sacrement mal. Le bas de mon pantalon est en sang et ma tong aussi. Mais c'est pas bien grave, ce fut une soiree memorable !

Kho Tao est une ile frequentee par les routards pour ses cours de plongees abordables. Les fonds marins sont donc plutot chouettes. Nous sommes partis faire le tour de l'ile en bateau avec la joyeuse bande de la veille, une journee de snorkeling assez sympa (masque et tuba en francais). Premier arret "Shark point", je traduit : "le coin des requins" !! Tout comme en Australie ce sont des requins de recifs, donc rien a craindre, mais bon tout de meme ... J'en ai vu un bien baleze, dans les 2m de long et tout gris, il nagait a environ 4 metres au dessous de moi, je l'ai suivi un moment mais je vous assure que je ne faisais pas la maligne ... ;-) Certains n'en ont pas vu du tout et d'autres ont eu la "chance" de voir un groupe de 10 requins d'un coup. Le corail de Kho Tao est presque entierement mort, ce n'est donc pas aussi beau qu'en Australie, mais par contre les poissons eux sont bien la, multicolores et magnifiques. Je sais que c'est ma derniere occasion de voir ce spectacle avant longtemps alors je profite.

"Don't worry, be happy !"

La fine equipe de ce jour la :

Les girls :


La plage, le sable blanc, les cocotiers, c'est super d'accord, mais allez savoir pourquoi, au bout de 3-4 jours de ce regime la, je commence a tourner en rond moi ! Je croise pas mal de routards qui sont la depuis 1 mois ou 2, je ne sais pas ce qu'ils font de leurs journees a part rouler des joints a la chaine... Certains n'ont rien vu d'autre de la Thailande ! OK on est sous le soleil pour pas cher , mais franchement quel interet... Je ne critique pas, mais personellement je ne pourrais pas.

Mon pieds me fait un mal de chien. Je sens que ca s'infecte alors je file rendre une visite au petit hopital du centre ville. J'ai bien fait car l'infirmiere a coupe la partie qu'il fallait enlever, chose que je n'aurai jamais ose faire toute seule (ca fait trop mal). Maintenant la plaie est a vif , betadine, pansement et j'ai interdiction d'aller me baigner. Je negocie du mieux que je peux et j'arrive a arracher une solution intermediaire : OK pour aller se baigner mais je dois m'assurer que mon pansement reste au sec. Comment faire ? Mettre un preservatif sur mon pouce et entourer de sparadrap pour rendre etanche ! C'est l'infirmiere qui me dit ca et c'est pas une blague !
Voila comment je me suis retrouvee sur la plage, en train d'apposer une capote sur mon gros doigt de pied, le reservoir fait un petit bonnet ridicule tout au bout et tout ca au milieu d'une plage, non pas bondee certes mais pas deserte non plus. C'etait quoi le slogan deja, "Sortez couverts " non ?! Gabriele a immortalise cet instant de gloire rien que pour vous :

Visuel classe X, interdit aux moins de 18 ans :

Pour notre derniere journee a Kho Tao, nous avons eu la chance de voir une tortue marine ! Elle nageait juste en dessous de moi et nous l'avons suivi un moment jusqu'a ce qu'elle se trouve une cachette, probablement effrayee par mon pouce-preservatif super bizarre.

Vendredi 28 avril. Changement de programme. On ne va plus en Malaisie, pas le temps. Gabriele restera dans le sud, pour effectuer une retraite de quelques jours dans un monastere, meditation et yoga au programme. C'est son truc mais alors pas du tout le mien... Et je ne peux pas me forcer a faire un truc pareil, ca n'aurait aucun sens. Comme on n'est pas maries, et que chacun a le droit de faire ce qu'il veut, je decide de rester zen (autant que possible ...) et je rentre a Bangkok. La separation est difficile, mais ma foi, j'en prends mon parti. C'est dur sur le coup, mais qui sais ce que l'avenir nous reserve... Et puis franchement j'ai pas envie de me prendre la tete !

Encore sur l'ile tot le matin, j'arrive a Bangkok en debut de soiree. Quel contraste ! Je retourne dans le quartier de Soi Rambutri et m'installe dans une piaule minable, pas le temps de trouver un truc potable et de toute facon c'est juste pour une nuit. Je comptais aller au comptoir de British Airways le lendemain pour mettre une date sur mon billet retour, pas de bol demain c'est samedi et c'est ferme le week-end. Puis lundi c'est ... le 1er mai, jour ferie ici aussi ! Me voici avec 3 jours a occuper... Pas question que je moisisse a Bangkok, j'ai pris le premier bus samedi matin en direction de Kamchanaburi, 3 heures a l'ouest de la capitale.

Kamchanaburi est devenu celebre dans le monde entier grace au film "Le jour le plus long". C'est en effet ici que se trouve le fameux pont de la riviere Kwai. Autant la ville m'a un peu decue (je m'attendais a quelque chose de plus petit), autant je me suis regalee a apprendre ce pan de l'histoire de la seconde guerre mondiale que je ne connaissais pas ou tres peu. J'ai visite 2 muses consacres a la construction de la voie ferree et du pont et j'en suis encore tres impressionnee. Tout le monde sait que les japonais etaient du cote des allemands durant la guerre, mais je ne m'etais pas rendu compte de l'ampleur de leur invasion dans la region et de leurs atrocites. En 1941, apres avoir soumis entre autres, Singapour, la Malaisie, la Thailande, les Philippines et une partie de l'Australie, l'empereur du Japon decida qu'il etait strategique pour les forces japonaises de faire construire une voie ferree entre la Thailande et la Birmanie afin de faciliter l'acces a ses troupes jusqu'a Yangoon. Les ingenieurs japonais avaient calcules qu'il faudrait 5 ans pour constuire les quelques 400 km de voie ferrees manquantes, en pleine jungle et en pleine montagne. Les militaires deciderent alors qu'ils feraient appel aux prisonniers de guerre pour construire cette voie et le delai fut ramene a ... 16 mois ! Des centaines de milliers de malais, indiens, birmans, , hollandais, anglais (de Singapour), australiens et meme quelques americains furent deportes en train jusque dans la jungle thailandaise. Mal nourris, mal loges, non soignes, travaillant jusqu'a l'epuisement, pres de 100 000 de ces hommes sont morts durant les 16 mois de cette tache inhumaine. C'est tout simplement ahurissant. Dans le muse, les temoignages des survivants sont bouleversants, les photos de leur liberation font penser aux prisonniers des camps de concentration, on a du mal a croire que cela a bel et bien existe. Vous connaissiez cette histoire vous ?
Dessin representant la construction de la voie ferree :

Finalement, en 1945 les allies ont bombarde le pont qui permettait au train de franchir la riviere Kwai (lachant quelques bombes au passage sur des camps de prisonniers, identiques aux campements japonais). Mais le cauchemar de ces hommes ne s'est vraiment acheve que lors de la reddition du Japon apres Hiroshima et Nagasaki.

Aujourd'hui Kamchanaburi, ville de depart de la voie ferree, tire parti de toute cette histoire et les touristes sont nombreux a vouloir voire le fameux pont (par contre, il n'y avait pas autant de monde au muse ... !). Le pont a ete reconstruit partiellement apres le bombardement et on peut le traverser.
Photo du pont de la riviere Kwai apres le bombardement allie :

Photo du pont aujourd'hui !

2eme jour. Mon pieds me fait toujours souffrir, malgre mes soins quotidiens il m'est impossible de marcher beaucoup. Pas de trek possible donc. Que faire ? J'ai une idee brillante (oui tout a fait !) : je vais prendre des cours de cuisine thai ! Ca tombe bien, mon guide recommande les cours proposes par la guest house ou je loge. Allez, c'est decide, je m'inscris !
Franchement apprendre des rudiments de cuisine ca ne sera pas du luxe en ce qui me concerne, on ne peut pas dire que je sois un cordon bleu, meme si il m'arrive, par erreur surement, de reussir quelques plats lorsque je suis motivee. Mais bon, nobody's perfect n'est-ce pas ?

Le matin du cours de cuisine, nous sommes 3 : Tatiana - allemande, Mickael - irlandais et moi. Nous attendons notre "professeur" en faisant connaissance. Tout d'un coup, je l'ai vu arriver, tel une star : minijupe virvoletante, petite chaussures a talon, queue de cheval, demarche chaloupee, ongles longs et manucures , voici notre chef pour ce matin et .... c'est un homme ! Oui vous avez bien lu, notre chef de cuisine ce jour la s'appelle "Kimmi" et c'est un "Lady boy" comme on les appelle en Thailande, c'est a dire un travesti. Nous sommes scotches tout les 3 ! Bien sur on fait mine de rien, mais franchement ca surprend ! Ce cours de cuisine promet d'etre drole ...
Kimmi se presente, comme si de rien n'etait et nous explique le programme de la journee : 5 heures en cuisine, pour realiser environ 6 recettes. Ses traits masculins et sa voix contrastent avec le reste de son corps (jambes fines, petite poitrine) et son attitude en general.
"Kimmi" , le chef :

La cuisine thai necessite un temps de preparation en amont important (tout couper en petit morceau), mais la cuisson elle- meme prends a peine 10 mn ! Les ingredients de base qui donnent ce gout si particulier, sont : galanga (un genre de gingembre), feuilles de citron vert, citronelle fraiche (ou bergamote), sauce poisson et jus de citron vert. Apres, on agremente en fonction des plats : currys (vert, jaune, rouge), lait de coco, cacahouetes pilees, menthe fraiche, coriandre etc... Tout est dans le dosage, c'est pas tres difficile si on arrive a se procurer tout les ingredients. Le cours etait super. On a mange nos plats au fur et a mesure qu'on les realisaient, top pour la ligne ! A 10h30 du matin on degustait deja une soupe de poulet au lait de coco !
Bon appetit !!

Comme Kimmi est une "bete de la nuit", il/elle (??!) tourne au cafe toute la matinee. Ca a vraiment l'air d'etre un phenomene, je serai curieuse de passer une soiree en sa compagnie et celle de ses amis, ce doit etre un drole d'univers... Mickael l'Irlandais parle de Kimmi en disant "il", moi je balance entre "il" et "elle" , finalement on a opte pour le "it" anglais (neutre) , c'est assez drole !
14h fin du cours de cuisine, on est gaves ! J'ai pris pleins de notes et j'espere pouvoir reproduire quelques recettes a mon retour, j'acheterai les epices ici avant de partir...
"Vous l'aimez epice votre curry ?"

Ce soir j'ai rendez-vous avec Julia et Sylvain, un couple de francais avec qui j'avais fait cette fameuse bringue a Kho Tao. Je suis "tombee" sur Sylvain par hasard la veille au soir dans un cafe, quand je vous dis que le monde est petit... On dine ensemble et on decide d'aller faire un tour au marche de nuit. Les marches de nuits en Asie sont toujours un bonheur : on y trouve de tout et les gargottes de rues sont super (un petit cafard pour l'apero ?).
Je fais le trajet de retour a Bangkok le lendemain avec Michael, l'irlandais. il parle de sa ville, Dublin, avec grand enthousiasme, ca donne envie d'y aller ! Tout comme j'ai aussi envie d'aller decouvrir Berlin et Montreal, suite a d'autres rencontres de voyageurs. Ce sera pour le prochain voyage ...

1er mai. Je suis rentree a Bangkok car je dois y retrouver un copain : Xavier, un pote a moi qui habite Pekin et qui se trouve lui aussi en Thailande en ce moment. Ca fait plus d'un an qu'on ne s'est pas vu, c'est l'occasion ... On s'est rencontre dans la province du Yunnan, en Chine, il y a bien 5 ans de cela et nous sommes restes bons amis depuis. Xavier voyage avec un ami chinois qui fait un travail d'audit pour l'implantation des hotels Hilton en Chine, du coup ils ont des prix defiants toute concurrence pour les chambres et logent au Hilton Millenium de Bangkok, royal ... On se donne rendez-vous au Hilton et Xavier me previent : "il y a une grande baignoire ... ", OK message recu, je prends mon maillot de bain.

L'hotel est flambant neuf. Xavier et son ami m'attendent dans le lobby, c'est super de se revoir. On prends l'ascenseur, direction "la baignoire". Ca me fait drole d'etre dans un 5 etoiles avec mes tongs... ! Les mecs montrent leurs pass et me voici dans le saint des saints : la piscine panoramique du Hilton. En plein air, sur un toit, la piscine offre une vue hallucinante sur toute la ville, il y a une plage artificielle de sable blanc et des transats sont installes dans la piscine meme ! Et voila comment une routarde qui dort en dortoirs depuis 11 mois se retrouve dans la piscine de l'hotel le plus luxueux de tout Bangkok ! Quelle ironie ...
Vue depuis la piscine du Hilton ...

Le pote chinois de Xavier est un chinois un peu hors norme et bien sympa. Apres avoir degustes un Mojito dans la piscine (genre ...) , les garcons, grands seigneurs, m'ont invites a prendre un verre au restaurant panoramique du dernier etage. Le verre de vin represente a peu pres le prix de ma chambre d'hotel !! Mais c'est la classe...

Vu que c'est leur dernier soir en Thailande et qu'il n'ont pas fait grand chose a part la plage et les beaux hotels, je me propose de les emmener dans "mon quartier", plus routard mais plus festif aussi. Nous quittons donc l'atmosphere feutree du 5 etoiles pour le quartier de Kao San. En arrivant, le chinois hallucine ... Vendeurs ambulants partout, musique a fond les watts, plein de monde, les bars, les restos, les routards en dread locks ... Ca change ! On a passe une tres bonne soiree et je crois qu'ils etaient contents d'avoir vu ce cote la de la ville avant de partir. Vers minuit, nous nous sommes dit au-revoir apres un dernier verre. Salut Xavier ! C'etait sympa de retrouver un ami comme ca, presque a l'improviste.

Ci-dessous, Xavier et moi devant le "Shark Bar", un combi volswagen transforme en bar en plein air !


Bateau taxi + metro aerien + 10 mn de marche = 1 heure de trajet et me voici devant les bureaux de British airways, il fait une chaleur a crever. Une fois devant la porte, un petit mot m'indique ... qu' ils ont change d'adresse ! ARRGGHHH !! J'ai plus qu'a rebrousser chemin... Finalement j'ai finit pas les trouver. Mon billet retour est open, je souhaite prendre un vol le lendemain si c'est possible. Reponse : "pas de places avant le 8 mai !". Bon... OK, va pour le 8 mai alors, je ne vais pas pouvoir passer beaucoup de temps en Italie ...

Ca me fait drole de me dire que je vais utiliser mon dernier billet d'avion, je me souviens de la liasse que j'avais avant de partir ! J'ai l'impression que c'etait hier...
Je constitue un colis a expedier en France (mon premier envoi de tout le voyage !), ben oui le shopping a Bangkok et mes souvenirs de Birmanie commencent a peser un peu trop lourd dans mon sac. J'ai aussi achete des tonnes de sachets d'epices pour la cuisine Thai et je veux me separer de mon duvet et de ma parka GoreTex qui ne me servent a rien (ils etaient prevus pour le Nepal ...). Au total, je me "deleste" de 6 kg ! Pas mal ! Le paquet part en direction du 17eme a Paris, chez ma soeur.

Il me reste quelques jours a profiter de cette merveilleuse Asie. Ou puis-je aller ? Je consulte un peu le Lonely Planet, la bible du routard, et je me rend compte qu'il y a une "perle" qui me tend les bras, a moins de 2 heures de Bangkok : AYUTTAYA.


Ayuttaya est l'ancienne cite imperiale du royaume de Siam. Classee au patrimoine mondiale par l'UNESCO, la ville recele des sites archeologiques visiblement incroyables. En quelques minutes, mon petit sac a dos est pret, je depose une fois de plus le gros en consigne et je file a la gare de bus. J'adore cette sensation, la petite montee d'adrenaline, le sentiment de liberte totale lorsque je pars vers une nouvelle destination, seule avec mon sac. Cette exitation n'a pas disparue malgre ces longs mois de voyage et j'en suis ravie.
Le temps de sortir du traffic intense de Bangkok et en une heure et demi, je suis arrivee (c'est presque trop court !). La chaleur est toujours accablante, impossible de faire quoi que ce soit entre midi et 16h. Je m'installe dans ma nouvelle Guest House et passe l'apres midi dans un cafe internet climatise ! Ce soir, visite nocturne de la ville en tuc tuc. Je suis avec 2 japonais , 1 hongrois et 2 americaines. Avant le coucher du soleil, le chauffeur nous emmene voir un camp de dressage d'elephants. Le site est chouette car meme si ils sont attaches, la plupart des elephants sont dans un cadre agreable et ils ont de la place, et il y a 4 elephanteaux, trop mignons ! Il y a meme un male avec ses defenses entieres, celui la je ne l'approche pas de trop pres...
Une furieuse envie de jouer on dirait ...

Des temples en tout genre sont dissemines dans toute la ville, c'est assez incroyable : style birman, khmer, thailandais, il y en a pour tout les gouts ! Et surtout ils sont immenses. Finalement je remercie British Airways de ne pas m'avoir trouve de place avant le 8 sinon je ne serais jamais venu ici !

Le lendemain matin, lever 6h30, pour une ballade a velo "a la fraiche" avec les 2 californiennes. (A la fraiche, si on veut, il doit deja faire au moins 30 degres a 8h du matin !). La visite des sites est un regal et j'ai ete tres impressionne par la tete de bouddha prise dans les racines du banian geant, tres original (voir ci-dessous).
C'est flippant non ?

Les americaines sont terrorisees par la conduite a velo dans la ville, c'est a mourir de rire, il faut dire que les voitures roulent comme des dingues et que le traffic est super dense, et puis on roule a gauche... Mais bon, c'est un coup a prendre et apparement, avec mes 11 mois de bourlingue derriere moi j'ai un peu d'avance sur elles ... ! Notre equipee sauvage dure jusqu'a 10h30 du matin, heure a laquelle le soleil tape tellement fort que meme avec une casquette j'ai un debut d'insolation (c'est pas un blague !).


700 millions de bouddhas, et moi et moi et moi ...

                    

6 mai. Je pars demain. Je me leve tot une fois de plus pour voir encore quelques temples. Je loue un velo pour la matinee, tout va bien, je me regale a me perdre et je fais quelques photos d'un enorme bouddha couche (ses pieds font 2 fois ma taille, voyez plutot ci-dessous !).

Taille reelle du bouddha :

J'etais en route vers mon prochain temple, concentree sur la route, quand soudain je sens une enorme douleur sur la cuisse accompagnee d'un grognement inquietant : je viens de me faire mordre par un chien ! Je ne l'ai meme pas vu. Heureusement il a lache prise vite et, par miracle je ne suis pas tombee du velo (sinon bonjour les degats avec les voitures qui passaient en trombe a cote de moi ...). Bref j'ai eu sacrement de la chance que ce ne soit pas plus grave. Mon pantalon est dechire au niveau de la morsure et je me suis re-ouvert la plaie du pieds en voulant ralentir. M***E! J'ai plus qu'a rentrer a l'hotel pour desinfecter tout ca !

Ca y est j'ai une blessure, je suis une vraie aventuriere maintenant !

La morsure n'est pas trop grave : une incision bien nette d'environ 1 cm, ca saigne mais c'est propre. Vous savez quoi ? Je suis bien contente de m'etre farcie les 3 injections anti-rabiques avant de partir finalement ! ;-) Je mets de la betadine sur tout ca (le pieds et la cuisse) et... je repars ! Bon, pas en velo faut pas exagerer, mais en moto-taxi. J'ai termine ma visite des temples en boitillant mais c'etait super quand meme.

Dernier jour en Asie... Je me sens toute chose... Je suis dans une petite ville appelee Lopburi et il y a des singes partout ! Ils sont des centaines, c'est assez incroyable. Il faut dire que les habitants les nourrissent alors ils sont pas prets de partir... Ils sautent sur les voitures, grimpent sur les cables electriques et bien sur se font une joie de visiter les temples avec les touristes ... Pour ma part, je les observe de loin, je me mefie de ces betes la qui peuvent etre assez agressives.
Une guenon et son petit, sur fond de vieux temple khmer.

Je profite de cette derniere journee pour completer mon carnet de bord ecrit, avec dessins, photos, commentaires et meme un bout de mon pantalon dechire ! Merci encore a Christelle qui m'a offert ces superbes carnets de voyage en cuir, j'en ai remplit 2 durant ce voyage !
Mon precieux carnet de voyage (je crois que je prefere encore perdre mon passeport que ca !)

Ce soir mon avion decolle a minuit de Bangkok, direction Londres puis Rome. Je quitte l'Asie apres 5 mois de belles aventures. C'est sur, lorsque l'avion quittera la piste, j'aurai un pincement au coeur, le voyage se termine bientot.

Je vous donne rendez-vous dans une quinzaine de jours pour le dernier post de ce blog. Merci encore a tous de me suivre si nombreux (plus de 3000 connections/mois en moyenne depuis le depart).

Et ... preparez vos valises, l'ete approche !

Besos

Pascale