(NB : desolee encore une fois, pas d'accents sur les claviers dans ce pays !)

J'ai quitte le Costa Rica le 19 decembre en direction de Los Angeles. 9 heures d'attente a l'aeroport, vous vous doutez bien que je suis sortie faire un petit tour chez les ricains ! On peut pas dire que les transports publics se soit leur fort la-bas, mais bon au bout d'une heure de bus, j'etais sur Manhattan boulevard, au bord de la mer (c'te frime !).

Coucher de soleil su Manhattan Beach a Los Angeles :

La plage est immense et parsemee de terrains de beachvolley, ici c'est une banlieue huppee et les gens prennent soin d'eux et de leur corps. Escale sympa donc avant de remonter dans l'avion en direction de Brisbane en Australie. Je ne pensais pas que je serai tant emue en quittant l'Amerique du Sud, mais c'est vrai que j'ai eu un petit pincement au decollage... ca y est, c'est fini, dans 13 heures je serai sur une autre planete !

A l'autre bout de la terre donc, une famille australienne attend mon arrivee. J'ai rencontre Christina, Scott et David il y a 2 ans environ sur un bateau entre Tarifa et Tanger (!). Ils avaient entre 18 et 20 ans et faisaient un tour du monde. Malgre la difference d'age nous avons rapidement sympatise. Leur budget etant tres serre, je leur avait propose de venir loger une semaine a Paris chez moi et c'est ce qu'ils ont fait. Aujourd'hui ce sont eux qui m'accueillent dans leur famille pour les fetes de Noel, je trouve cela genial.
Dave, Christina et Scott :

Christina et Scott sont la pour m'accueillir a mon arrivee a l'aeroport et rapidement je fais connaissance avec toute la famille. La maison est situee a environ 20 mn en train du centre ville, c'est une maison d'architecture typiquement australienne avec ces lamelles de bois en exterieur. Ils m'ont ammenage une chambre dans le studio de musique et ma serviette est deja prete dans la salle de bain ! Cela fait longtemps que je n'ai pas eu un tel confort... La chaleur est ecrasante mais je constate avec bonheur qu'il y a une piscine au fond du jardin, 15mn apres mon arrivee , nous sommes tous dans la piscine !
Ici meme les chiens font du surf ! la preuve en image :

Les fetes de Noel furent etranges pour moi, nous seulement a cause de la chaleur, mais aussi parceque les Nichols ont une famille immense et que j'ai salue un nombre incroyable de personnes sur ces 2 jours ! Nous avons deguste en petit comite le fois gras que j'avais apporte via ma maman (un miracle que les douanes australiennes m'ai laisse passer avec ca !), avec le sapin, c'est bien la seule chose qui m'ai fait penser a un Noel francais !
Malgre tout le pere Noel est passe quand meme (il a surement troque le traineau pour un jet ski ici !), dans son sac de plage il a apporte : une paire de Havaianas (tongs) blanches avec le drapeau australien, une place pour un festival de musique, un tee shirt, une place de cine, une bouteille de Shiraz Australien et... un superbe collier du Tibet envoye par mon papa depuis la Chine, pas mal non ? Et vous vous avez ete gates cette annee ? (je suis sure que vous avez pas eu des tongs !!)
Tiens d'ailleurs les voila mes tongs ! Comment ca vous en avez rien a cirer de mes tongs ?! je vous ait deja explique que c'est MON blog, je met ce que je veux dessus !! Elle sont super mes tongs ;-)

Sous le sapin australien !

J'ai l'impression que les australiens sont beaucoup moins formels dans leur facon de celebrer Noel : le repas n'a pas une tres grande importance comme chez nous, les cadeaux sont moins couteux (j'ai meme vu quelqu'un qui offrait de l'apres champoing ou du deodorant !) et cela ne choque personne de venir en tenue decontracte genre short et tongs... D'ailleurs j'ai du retourner me changer pour mettre quelquechose de plus decontracte le 25 decembre car j'etais la seule a etre un peu habillee, un comble non ?!

Lyn et Ray, qui m'ont chaleureusement acceuillis chez eux :

Christina et moi allons donc passer une journee au festival de musique de Woodford, le plus grand festival folk d'Australie (150 000 personnes sur 10 jours !). Lyn et Ray, ses parents, anciens hippies convaincus, vont y passer toute la semaine avec leur combi Wolswagen orange des annees 70 ! Le concept a l'air genial : cirque, musique, danse, chant, activites artistiques, tout est rassemble sur un immense terrain en plein air.
Avant cela, j'ai passe une demi journee dans la campagne et lors d'une ballade en foret nous avons vu quoi ? je vous le donne en mille : un kangourou ! Ce n'est donc pas une legende, ils sont bien en Australie et personne n'etait hallucine a part moi, bien sur !

WOODFORD FESTIVAL
Nous partons donc Christina et moi le 26 decembre au soir pour camper sur le site du festival. Je suis hallucinee par la taille du site, des centaines de jeunes baba cool (et beaucoup de moins jeunes aussi...) campent la, en attendant l'ouverture du festival le lendemain. Je n'ai pas pu photograhier les gens mais je vous jure que certains looks valaient le coup d'oeil ! Je n'ai jamais vu autant de hippies et de combis Wolswagen au m2 !
Le festival de Woodfort est un festival qui a ete cree dans les annees 60-70 et bien qu'il ait enormement grossi depuis, on sent bien que l'esprit libertaire est toujours la. L'ecologie y a une part importante (parrainage d'arbres pour le reboisement du site, triage des dechets, couverts et assiettes en materiaux recyclables...), les enfants ne sont pas en reste avec une partie du festival rien que pour eux, yoga et shiatsu pour les plus matinaux, enfin reunions sur le comportement citoyen ou sur la mondialisation ont lieu aussi dans l'enceinte du festival ! Par compte l'entree n'est pas donnee, il donc mieux etre un baba cool qui a un peu de thunes...
Notre combi orange au festival !

Ma journee au festival fut tout simplement fantastique. Christina et moi nous separions et nous retrouvions tout au long de la journee, au gre des spectacles que nous voulions voir. Pour moi : danses indiennes et africaines, danse et musique aborigenes (avec le fameux didgeridoo), concert de cytare, spectacle de cirque, jonglage, guitare, musique folk et rock, apprentissage du bush dance (sorte de danse folklorique austalienne !), je me suis regalee !
Danses aborigenes :

Pantins geants :

Mais ce qu'il m'a le plus plut dans cette incroyable journee c'est l'arbre qui parle. Non je vous jure que je n'ai rien fume !! Lors de la ceremonie d'ouverture du festival, les projecteurs se sont braques sur la foret et alors un visage est apparu et nous a parle ! Je ne sais pas comment ils font cela mais c'est incroyable, toutes les expressions du visage humain sont reproduites dans les branches : les sourcils , les yeux, la bouche, tout bouge parfaitement. L'arbre s'est donc addresse a la foule presente (pas loin de 20 000 personnes je pense), il nous a fait nous lever, nous asseoir, repeter des phrases ... ! C'etait vraiment original et ... evidemment impossible a photographier, desolee !
Stina et moi au festival

Il a bien du faire 40 degres le jour ou j'etais au festival. Une chaleur insuportable. Je sais que c'est de la provoc de vous dire ca a vous qui etes en train de vous geler en France, mais ce jour la j'aurais vraiment apprecie plus de frais (souvenez-vous la canicule...). Du coup on se leve tot parceque sous la tente, ca cogne ... !

De retour a Brisbane, je commence a me preoccuper de la suite de mon voyage : je prendrai conge de mes hotes le 4 janvier, direction le Nord du pays (ou il va faire encore plus chaud et oui,je suis dans l'hemisphere sud, plus on monte plus on se rapproche de l'equateur). A partir de maintenant, mes billets d'avions sont "open" ce qui veut dire que je decide de mes dates de depart au fur et a mesure, j'ai juste a passer au bureau de la compagnie aerienne concernee pour reserver mon vol.
La ville de Brisbane a ceci d'agreable qu'on peut s'y baigner en plein centre ville et gratuitement en plus ! Ils ont construit une grande plage artificielle et une piscine juste au bord du fleuve qui traverse la ville. C'est un peu comme "Paris Plage" si vous voulez sauf que la c'est toute l'annee !
Les arches design de South Bank (j'adore !)

Plage artificielle en centre ville, trop cool !
No comments ...

En rentrant a la maison ce soir la, j'avais un colis dans la boite aux lettres : une lettre et un petit collier envoye par ma copine Chrystel pour Noel. Des copines comme ca j'en souhaite a tout le monde. Merci Chrystel.

Cela va faire une semaine que je suis chez les Nichols. Une semaine sans faire et defaire mon sac a dos, sans avoir a me preoccuper de savoir ou je vais dormir la nuit suivante, une semaine ou je peux cuisiner et prendre une douche dans un espace presque privatif : une maison ! Apres 6 mois de vadrouille, je vous assure que c'est appreciable...

30 decembre. Journee geniale. Suis allee au bord de mer dans la journee puis danser la salsa le soir, que demander de plus ? Rien. La soiree salsa etait vraiment top, en plein air avec pleins de supers danseurs (salsa portoricaine essentiellement mais aussi quelques ruedas). Ca m'a beaucoup fait penser aux soirees salsa sur les quais de Seine en ete a Paris, la meme ambiance decontractee et le bonheur de danser a l'air libre.

Ce soir c'est le reveillon. Nous serons quasiment les premiers a feter la nouvelle annee, 9 heures avant la France ! Nous avons prevus d'aller picniquer au bord du fleuve qui traverse Brisbane et regarder les feux d'artifice. Je dis "les" parcequ'ils en font 2 : un a 21 h pour les enfants (qui vont se coucher apres) et un autre a minuit, malins les australiens non ?! (mais ca doit couter un pognon ... !).
Pour l'occasion, je leur ai prepare un mojito (cocktail cubain) qui leur a bien retourne la tete ! On a passe une chouette soiree, face aux bateaux, avec la musique, reveillon plus "calme" que ce a quoi je suis habituee a Paris mais c'est justement parceque c'est different que je m'en souviendrai. Mon premier reveillon en plen air !
Fois gras francais au reveillon !

C'est sympa d'etre dehors mais on s'est quand meme fait bouffer les fesses par des fourmis voraces, qui font super mal ! Jamais vu un truc pareil, il faut mettre de la glace tellement c'est douloureux ! J'ai deja les chevilles litteralement bouffees par les moustiques, il ne manquait plus que les fourmis... Ah je vous jure, c'est pas facile tout les jours de voyager ! ;-)
Enfin c'etait tout de meme bizarre de feter la nouvelle annee avec des etrangers (ou presque), mais a minuit j'ai recu un coup de fil de France qui m'a fait bien plaisir. Je suis loin mais on ne m'oublie pas. HAPPY NEW YEAR EVERYONE !!!


1er Janvier. Mes resolutions pour l'annee 2006 :

- Arreter de faire la fete sans arret
- Trouver un mari, et plus vite que ca !
- Partir habiter au soleil
- Redemander un conger sabbatique a ma boite

MAIS NOOOON JE RIGOLE !! (J'imagine deja la tete de mon boss s' il lit ces lignes... !)

De toute facon les resolutions de la nouvelle annee c'est toujours du n'importe quoi, on promet qu'on va se remettre au sport, on achete la carte annuelle multi -options a 1000 Euros du Gymnase Club et au bout de 3 semaines de souffrances on donne rendez-vous aux copines au cafe du coin au lieu de faire des abdos-fessiers ! ("ben quoi ? c'est pas ma faute, c'est elles qui m'appellent ! Et puis il faut marcher pour aller jusqu'au Gymnase...") Enfin bon, vous voyez de quoi je veux parler... No "bonnes resolutions" for me.

1 Janvier 2006 donc. Youpi on part tous a la plage !!

Lever aux aurores (enfin heu ..... 8 h du matin, c'est super tot pour un lendemain de reveillon non ?). Je crois que c'est la premiere fois que j'ai pas la geule de bois un 1er de l'an, il faut dire qu'on a ete raisonnables et qu'on s'est couche relativement tot la veille (2h30 du matin). Du coup j'ai la super patate. La plage de "Surfers paradise" est a moins d'une heure en voiture. On charge a manger et a boire dans le coffre et hop ! On y est !


Je crois que c'est le meilleur 1er janvier que j'ai jamais eu : une plage immense et superbe, un soleil d'enfer, des vagues terribles et j'ai meme eu droit a un massage sur la plage ! (comment ca par qui ? Non mais ca vous regarde pas ! ;-)
A 9 h du matin, j'envoie pleins de textos a mes amis en France qui sont en train de faire peter le champagne, bonne annee les copains, si vous saviez ou je suis en ce moment ...

Ma montre dans le sable, indiquant la date du 1er Janvier :
Sculpture de pere noel surfeur en sable, super non ?

Un 1er janvier memorable donc. Merci a Scott, Christina et David de me faire partager ces moments avec eux, j'ai encore du sable dans les oreilles a l'heure ou je vous ecrit !

BONNE ANNEE !!


Le danger quand on s'attarde comme ca dans un endroit ou tout est facile et confortable c'est qu'apres c'est dur de repartir... Il faut vite que je remette les voiles avant qu'il soit trop tard... Ca tombe bien, je commence a avoir la bougeotte a nouveau. Un dernier tour a Brisbane, une seance de cine, une partie de badmington et un dernier repas en "famille" plus tard, me voici a nouveau prete a prendre la route. J'embarque mes nouvelles tongs, la jupe en jean que Christina m'a offerte (ben oui c'est l'Australie, je vais pas m'habiller en Indiana Jones en ville quand meme !), direction l'aeroport. Cairns est a 2h d'avion plus au Nord. La bas, c'est la barriere de corail et les fonds marins extraordinaires...

Nous sommes le 4 janvier et c'est le grand depart. Je dois dire que ce fut difficile de dire au revoir a toute cette petite famille avec qui j'ai passe 2 semaines (ma plus longue halte depuis le depart), quand nous reverrons-nous ? L'Australie est si loin de tout... J'espere qu'on gardera le contact. Keep in touch ! comme ils disent ici.

Ca c'est Scott, c'est lui qui m'accompagne a l'aeroport ! Dis bonjour a la camera Scott !!

A tres bientot pour la suite des aventures ! Ajustez bien vos bonnets et vos moufles, ici c'est les vacances d'ete et tout le monde cherche le frais et la clim, comme quoi on est jamais content de ce qu'on a ... !

Meilleurs voeux a tous,